Archive for janvier, 2013

26/01/2013

Une nouvelle vie pour la Petite Ceinture : soudaine résurgence

Dans le monde associatif autour des municipalités parisiennes, une nouvelle fois l’idée de rouvrir la Petite Ceinture au transport ferroviaire se fait entendre.

« Un tramway sur les maréchaux et un train (*) sur la Petite Ceinture » ! C’était un des points de vue défendus (parmi d’autres plus connus) par diverses associations et qui paraissait comme de la science-fiction dans les années quatre-vingt-dix. Voilà qu’il en est question de nouveau. L’ASPCRF (Association de Sauvegarde de la Petite Ceinture et de son Réseau ferré) milite depuis le début des années ’90 pour sa préservation. Il y a même un site Web lancé par la Mairie, pour reprendre une discussion qui semblait morte.

Pourquoi tout cela ressurgit ? Hormis les raisons politiques, il y a un aspect administratif : le protocole d’accord signé entre le Réseau Ferré de France (RFF) et la Ville de Paris en juin 2006, arrive à expiration en juin 2013. Il prévoyait l’ouverture au public de certains tronçons, la mise en valeur des emprises et le respect du principe de réversibilité devant l’éventualité d’une reprise du trafic ferroviaire. C’est bien dans le cadre de ce protocole que des promenades ont été ouvertes, des aménagements d’accès ont été réalisés et certaines gares ont été mises en valeur en tenant compte de leur intérêt patrimonial.

La Petite Ceinture dans le 18ème.

La Petite Ceinture dans le 18ème. Photo Jan Wyers.

En vue du renouvellement de ce protocole, des négociations sont apparemment engagées entre la Ville de Paris et RFF et une consultation a été lancée. Les associations, les Parisiens, les élus, les professionnels, les acteurs institutionnels et les habitants des communes limitrophes sont donc invités à s’exprimer sur l’avenir du site et de la ligne.

Une étude diffusée par l’APUR (Agence Parisienne d’Urbanisme), fin 2012, lançait déjà les premiers indices de ce qui pourrait constituer la prochaine vie de la Petite Ceinture : un service ferroviaire « rapide », une voie de transport de marchandises, des pistes cyclables, des zones de préservation naturelle, une coulée verte, une promenade plantée… L’ASCPRF défend toujours un service de transport sur place et comme son indique, la préservation de sa nature ferroviaire.

Quelques inquiétudes

Néanmoins, le fait que le RFF envisage de retirer du réseau ferré national les sections qui n’offrent plus la possibilité d’un trafic ferroviaire lourd, suscite l’inquiétude dans les milieux associatifs et amène des interrogations sur les réelles perspectives d’avenir de cette ligne.

Une information a été entendue mais elle est à prendre au conditionnel pour le moment : il semblerait que, dans le cadre d’une « remise sur les rails » de la Petite Ceinture » le RFF pourrait confier le site et / ou la ligne à un loueur qui serait chargé de son exploitation.

Autre sujet d’inquiétude : dans le contexte de futurs projets du Grand Paris, la ligne de la Petite Ceinture et ses gares augmenterait en importance, ce qui amène son lot d’interrogations sur la mise en valeur et le développement du site et ses conséquences sur la préservation de son caractère écologique et patrimonial en plus du cadre de vie des quartiers périphériques qu’il traverse.

(*) Un train : précisons que par « train », dans ce contexte, il est évident que c’est d’une ligne du métro ou du RER qu’il s’agit. 

Le site de l’ASPCRF (association créée en 1992) :

http://www.petiteceinture.org/

Le site de la concertation sur Internet lancée par la Mairie :

http://lapetiteceinture.jenparle.net/

Participer aux réunions-ateliers thématiques avec le public programmées dans certains arrondissements serait l’occasion de voir plus clair sur les intentions des pouvoirs publics. Le RFF proposera aussi des visites de la Petite Ceinture dans les 12e, 19e et 20e arrondissements (inscription sur le site de la concertation cité ci-haut). À la Mairie du 4e arrondissement,   un séminaire d’échanges et de restitution des débats sera organisé le 14 février 2013 à 16h30.

Lire l’historique de la Petite Ceinture ici

Publicités
22/01/2013

Paris sous la neige

La neige qui est tombée sur Paris nous a procuré bien des joies et donné l’opportunité de faire de belles photos! En voici quelques-unes.

Place St Georges 1

Place St Georges, Janvier 2013, Photo Jan Wyers

Place de la Concorde, janvier 2013. Photo Jan Wyers.

Place St Georges, janvier 2013. Photo jan Wyers.

Place St Georges, janvier 2013. Photo Jan Wyers.

Place de la Concorde, janvier 2013. Photo Jan Wyers.
Place de la Concorde, janvier 2013. Photo Jan Wyers.

Place de la Concorde, janvier 2013. Photo Jan Wyers.

Statue de Paul Gavarni, Place St Georges sous la tempête de neige la nuit. Photo Jan Wyers.

Statue de Paul Gavarni, Place St Georges sous la tempête de neige la nuit. Photo Jan Wyers.

09/01/2013

Destruction par erreur de la sacristie de la chapelle de l’Hôpital Laënnec

La destruction par erreur de la sacristie de la chapelle de l’Hôpital Laënnec, classée monument historique, a eu lieu il y a près d’un an, mais l’information a été révélée il y a 2 jours par La Tribune de l’Art.

Il s’agit d’un des premiers Hôtels- Dieu de Paris et sa chapelle renferme les sépultures du cardinal de La Rochefoucauld, de Turgot et de bien d‘autres personnalités qui ont fait l’Histoire de France.

L’aménageur a confirmé que la sacristie sera reconstruite avec les monuments historiques et en récupérant les matériaux d’origine.

À lire dans la presse :

http://www.latribunedelart.com/nouveau-scandale-patrimonial-sur-le-site-de-l-hopital-laennec-article004178.html