Destruction du patrimoine, multiplication de « boîtes en verre », à New York aussi…

En matière de destruction de patrimoine, la ville de New York n’est pas mieux lotie que Paris… Dans un article, le New York Times dénonce le refus de la Landmarks Preservation Commission (Commission des monuments historiques) de respecter les procédures légales qui auraient permis de sauver le bâtiment de la légendaire librairie Rizzoli. Fondée en 1964, cette librairie installée dans un bâtiment du 19ème siècle, présentait un cadre exceptionnel :  sol en marbre, des lustres en bronze, des rayons en chêne ornées de détails « classicisants ». Elle a été utilisée comme décor pour plusieurs films de cinéma, notamment : « Falling in love » de Ulu Grosbard et « Manhattan » de Woody Allen.

Le manque de réaction des dirigeants politiques, mais aussi l’inaction de cette Commission, a permis la construction de tours de verre, toujours plus hauts, sur la 57e rue, qui était autrefois un centre de culture à New York. M.K. 

640px-Nytimes_hq

Photo : Haxorjoe

 

« La tyrannie des boîtes en verre »

un article de New York Times

publié le 21 avril 2014 par le Comité de Rédaction

Traduction  Marie Karel

Article à lire en anglais sur le site du journal :

http://www.nytimes.com/2014/04/22/opinion/the-tyranny-of-the-glass-boxes.html?_r=0

(Si le lien ne fonctionne pas, copier et coller le lien ci-dessus  dans la fenêtre de votre navigateur).

 

One57, une tour luxueuse en construction, juste au Sud de Central Park, voisine avec plusieurs attractions du quartier (lists several neighborhood attractions on its website). Parmi les édifices condamnés à disparaître, on trouve la librairie Rizzoli qui pendant des décennies occupaient une tour de style classique néo-français, plus que centenaire, au 31 West 57th Street. Les habitants de One57 n’auront jamais le plaisir d’admirer le bâtiment, car il a été décide de le démolir. Le dernier jour de Rizzoli, c’était le 11 Avril. Au lieu d’une fenêtre Dioclétien, les passants se trouvent maintenant face à un hangar de construction.

640px-Lower_Manhattan_from_Staten_Island_Ferry_Jan_2006

Photo : David Iliff.

Cette perte met en relief les graves lacunes du système pour la protection des sites d’importance culturelle à New York.  Lorsque le Vornado Realty Trust et l’Organisation Le Frak ont annoncé le projet de raser le 31 West 57 avec deux immeubles adjacents, il y a quelques mois, des militants ont adressé une pétition à la Landmarks Preservation Commission de la ville pour qu’elle lui accorde le statut de bâtiment historique. Le Community Board 5 avait déjà voté à l’unanimité son classement aux monuments historiques en 2007. La sénatrice Liz Krueger, la présidente de l’arrondissement de Manhattan, Gale Brewer, et le New York Landmarks Conservancy ont soutenu cette requête. La Landmarks Preservation Commission a refusé ! (…)

World Trade Center, New York City, New York J Riehle, by Jerchel

World Trade Center, New York City, New York J Riehle, by Jerchel

En 2008, la juge Marilyn Shafer de la Cour suprême de l’État de New York a statué que la commission avait agi de manière « arbitraire et capricieuse » et lui a ordonné de conduire l’affaire de façon plus adéquate. Une cour d’appel a infirmé cette décision ensuite…

Madame Brewer a tenté de réformer le processus de classement de monument en tenant compte de l’âge d’un bâtiment. Plus tôt ce mois-ci, elle a même suggéré que l’examen d’un bâtiment de plus de 50 ans concerné par un projet de démolition soit étalé sur 30 jours.

Auteur : Momos

Le Manhattan Municipal Building accueille la plupart des agences municipales. Photo : Momos

Cela semble impossible étant donné que la commission est un petit organisme et que la plupart des bâtiments de la ville ont été construits avant 1965, mais elle a également offert deux modestes propositions « éminemment raisonnables » : la Commission devrait étudier les bâtiments restants sur la West 57th Street et « identifier comme monuments ceux qui représentent le meilleur de leurs époques» ; et de « respecter des délais transparents et cohérents» pour répondre aux prochaines demandes (de classement).

 West 57th Street est représentatif du « boom » des « boîtes de verre », ces monolithes fades, qui remplacent progressivement les beaux bâtiments anciens qui ont fait ce caractère new-yorkais. Étant donné que la commission se place souvent entre ce qui est considéré comme l’icône d’un quartier et un boulet de démolition, elle devrait, au moins, prendre la peine de travailler sur son temps de réponse. 

 

Le site de la Mairie de N.Y. :

http://www1.nyc.gov/

_____

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :