« The Competition », documentaire : comment travaillent les architectes-stars ?

Projeté au Barbican à Londres, il y a deux jours, ce documentaire d’Angel Borrego Cubero, suit quatre architectes au travail, candidats au concours de la construction du Musée National d’Andorre : Norman Foster, Frank Gehry, Zaha Hadid et Jean Nouvel. The Guardian lui consacre un article (cliquez sur le lien pour accéder au site) :

The Competition: a documentary that exposes how ‘starchitects’ really work 

La bande annonce du film :

 Extraits traduits de l’anglais :

« Nuits blanches pour les stagiaires, des crises de larmes, des structures qui ressemblent à des crottes fossilisées….Pour ceux qui ont une idée du processus futile et sournois du travail fait derrière les façades brillantes des soi-disant «starchitectes» de la planète, ce nouveau documentaire réalisé par l’architecte espagnol Ange Borrego Cubero, est fait pour le visionnement compulsif. » (…) « C’est une routine familière à tous ceux qui ont travaillé sur des compétitions de ce genre, sautillant et oscillant entre propositions tout à fait différentes : à un moment, la réponse est un « ras-de-pâquerettes »; le lendemain, c’est un arbre élancé. Nous voyons les assistants de Gehry chiffonner avec application des bouts de papier et les empiler comme des totems froissés ; l’équipe de Perrault, en manque d’inspiration, tourner leur modèle à l’envers, et là, hop, ça devient intéresant ! L’équipe de Nouvel commencer à dessiner une entaille béante dans le centre de leur immeuble: «En séance de travail, quand ça commence à évoquer quelque chose de sexuel, nous sommes près du but», ironise-t-concepteur. (…)

« Il y a un air de désespoir général, pendant que les équipes concurrentes conçoivent aveuglément des formes de fantaisie, en essayant de deviner les désirs d’un client qu’elles n’ont jamais rencontré, dans un contexte qu’elles n’ont jamais vu, pour des futurs utilisateurs imaginaires qu’elles ne connaîtront jamais. L’ensemble du processus est présenté comme une tentative absurde, des formes stupides dressées avec juste assez de détails pour être convaincant pour la présentation au jury, des images séduisantes conçues pour caresser la vanité d’un ministre de la culture. » (…)

___