Île-de-France : un toponyme d’histoire

Après la diffusion cette semaine d’une belle émission entièrement consacrée à lÎle-de-France sur France 3, dans Des racines et des ailes : L’Île-de-France ne se résume pas à Paris, la question sur l’origine du toponyme semble d’actualité. À l’heure où les termes « Paris Métropole » ou plus récemment « Grand Paris » (en imitation du « Grand Londres ») sont fréquemment utilisés et quelques fois de façon inappropriée (en fait, ils ne désignent que des agglomérations, pas l’espace rural) il n’est pas inutile de rappeler le sens et l’origine du nom de l’Île-de-France.

Saint-Mammès (Seine et Marne)

Saint-Mammès (Seine et Marne)

Le terme « Île-de-France » n’est pas un nouveau mot composite  pour désigner une division administrative de l’ère moderne, mais nous vient directement du Moyen-Age. C’est vers 1387 que Jean Froissart (1333- v. 1405) évoque dans ses « Chroniques » le terme « Île-de-France » pour remplacer le traditionnel « pays de France »  utilisé pour nommer la province dont la ville première est Paris, capitale des rois Francs. Cet auteur, un des chroniqueurs les plus lus du 14e siècle, fournit la première source écrite du nom de la région. Aujourd’hui, issue du domaine royal constitué depuis le 10ème siècle par les rois Capétiens, la région Île-de-France actuelle en reprend les contours.

Si on admet facilement que le mot « France » fait référence aux Francs, en revanche « île » ne semble pas avoir d’explication évidente. Selon une première hypothèse, il semblerait évoquer une île car la région et cernée par des fleuves : on doit traverser l’eau pour accéder en Ile-de-France. Il s’agit bien de la Seine, de la Marne et de l’Oise auxquelles s’ajoute l’Epte, au Nord, qui a, depuis toujours, établi la frontière avec la Normandie.

Une seconde hypothèse est fournie par la linguistique : Liddle Franque, signifiant Petite France en langue franque, aurait pu être la forme originelle. Ce qui renforce encore plus l’ancienneté du nom. Cette hypothèse est appuyée par le fait que la région correspondait à une zone de gouvernement militaire qui ne coïncidait pas exactement avec la zone d’intérêts économiques plus large, des corporations marchandes de Paris.

Au cours du 19ème siècle et d’une partie du 20ème, le toponyme disparaît. Il n’est plus question que du district de la « Région parisienne ». Ce n’est qu’en 1976 que le nom Ile-de-France est repris officiellement.

Le composite « Français »« France » se rencontre souvent dans les toponymes au Nord de Paris, dans la région naturelle du pays de France : le Vexin Français, Roissy-en-France, etc…

Arcueil, le viaduc

Arcueil (Val-de-Marne)

 

Cela mérite d’être rappelé que sur le plan économique, l’Ile-de-France est la région la plus importante, par son PIB, de l’Union Européenne, la plus grande région industrielle française, et son agriculture occupe 45% du territoire régional. Elle est considérée comme un des principaux moteurs de l’économie européenne, voire mondiale.

Et pour finir en beauté, une référence à l’histoire de l’art : l’Île-de-France a été le lieu de naissance du style gothique, appelé «style français» à l’origine : « Francigenum Opus » littéralement : oeuvre franque ou oeuvre française. Ce n’est que trois siècles plus tard  que le nom devient « style gothique » dans une volonté de caricature de la part de quelques artistes italiens de la Renaissance.

 

Basilique Saint-Denis (Seine - Saint Denis)

Basilique Saint-Denis (Seine – Saint Denis)

Publicités

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s