Roland Garros : participez à l’enquête publique! (16e)

Le projet d’extension du site de Roland-Garros en empiétant sur les Serres d’Auteuil, monument historique, un des joyaux, pour ne pas dire LE joyau, du patrimoine botanique français et même européen rencontre la vive opposition des associations comme SOS Paris, la SPPEF et les VMF qui le combattent avec force depuis le début.

Une enquête publique organisée par la Ville pour permettre aux citoyens de s’exprimer sera close le 25 juillet prochain. Le temps presse pour ceux qui veulent faire entendre leur opinion sur le sujet.

Pour participer à l’enquête publique il faut :

– Soit se déplacer à la mairie du 16e arrondissement et inscrire son argumentaire dans le registre,

– Soit envoyer son argumentaire par courrier au commissaire enquêteur, Madame Marie-Claire Eustache, à la mairie du 16e, 71 Avenue Henri-Martin, 75016. (Pas d’e-mail.

– Si vous êtes dans l’impossibilité de le faire, vous pouvez envoyer par mail votre argumentaire à SOS PARIS sosparis@orange.fr ; nous l’imprimerons et irons le déposer à la Mairie.

Voici notre argumentaire :

1- Le jardin des Serres d’Auteuil est légalement triplement protégé et ceci doit etre respecté :

– Il est classé au titre des monuments et sites naturels (article L341-1 du Code de l’environnement) depuis 1957 en tant que composante du Bois de Boulogne

– Il est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques (article L621-25 et suivants du Code du Patrimoine) depuis 1998

– Il bénéficie du label « Jardin botanique de France et de la Ville de Paris »

2 – Le projet de Roland Garros menace la survie du jardin et des plantes qui s’y trouvent :

– Il est prévu la construction du stade à la place de 9 serres chaudes d’origine contenant une collection de 10 000 plantes tropicales et subtropicales dont le déménagement entraînerait une perte partielle et dont l’adaptation aux nouvelles serres n’est pas assurée. Or, en plus de la disparition directe de ces espèces, le projet pourrait également avoir pour conséquence d’entraîner la perte du Label.

– Plus d’une trentaine d’arbres vont être arrachés, les espaces verts à disposition des parisiens réduits, alors même que Paris est déjà la ville d’Europe la plus dense et la moins verte.

– La surélévation de 13 mètres du court Philippe Chatrier va considérablement affecter la perspective visuelle du jardin

3 – Un projet incohérent et inopportun :

– Le projet s’avère imprécis sur plusieurs points, il est notamment impossible de trouver les informations suffisantes pour chiffrer le coût de la totalité des travaux.

– Le projet est justifié par une volonté de rivaliser avec les autres tournois du Grand Chelem, or l’agrandissement envisagé est minime (de 8,6 hectares à 12,8 hectares) et s’avère donc insignifiant si l’on se réfère à la taille des autres sites qui est en moyenne de 20 hectares.

– Il est également invoqué la nécessité d’augmenter le nombre de courts. Pourtant, les autres tournois du Grand Chelem fonctionnent très bien avec ce même nombre de courts.

– Enfin, on constate une grande incohérence entre le projet et l’objectif d’accroître le confort du public : Roland Garros tel qu’envisagé actuellement sera bien plus petit que les autres sites du Grand Chelem mais possèdera une dizaine de courts de plus ; conséquence : le public disposera proportionnellement d’encore moins d’espace.

4 – L’existence d’un projet alternatif

– Plusieurs associations (VMF, SPPEF et SOS PARIS) ont proposé un contre-projet visant à réaliser l’extension de Roland Garros sur la bretelle de l’autoroute A13, épargnant ainsi les serres d’Auteuil et le court n°1 dont la destruction seule coûterait une cinquantaine de millions d’euros. Ce projet n’a pas été véritablement étudié, contrairement à ce qui est indiqué dans le dossier d’enquête. Pourtant, c’est la seule proposition qui permet de laisser intactes les serres d’Auteuil.

– La véritable solution, pour une extension pérenne, serait de déménager le tournoi en dehors de Paris, notamment à Versailles. En effet, l’extension proposée par la FFT sur le jardin des serres d’Auteuil risque d’être rapidement insuffisante. Mais le déplacement du tournoi dans le Grand Paris n’a jamais été sérieusement envisagé.

 

 

Publicités

2 commentaires to “Roland Garros : participez à l’enquête publique! (16e)”

  1. Ces serres sont toute mon enfance, quel gâchis, qu’allons nous laisser aux générations suivantes, d’énormes stades ?
    Madame Royale, ministre de l’environnement où êtes vous ? Madame Hidalgo vos convictions ? Paris Plage est il plus important que ces serres ? Je suis ulcérée car tout cela n’est au bout que du business et du fric, comment avoir confiance dans la politique en voyant cela ?

    J'aime

  2. a quoi bon classer les sites aux differents patrimoines si c’est pour les détruire à la première occasion :;sacrifier une telle richesse naturelle au profit du fric que peut rapporter 3 semaines de tennis c’est scandaleux

    J'aime

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :