Communiqué de presse Samaritaine/Conseil d’état 24/02/2014

 

 

UNE BELLE VICTOIRE POUR LES DEFENSEURS DU PATRIMOINE DANS L’AFFAIRE DE LA SAMARITAINE !

 

 

PDF

24 février 2014

 

Le Conseil d’Etat a examiné aujourd’hui le pourvoi formé par la SPPEF, SOS Paris et un riverain contre les ordonnances du Tribunal administratif du 4 juillet 2013 : leur demande de suspension des travaux de démolition de la Samaritaine avait été en effet rejetée pour une question de forme, sans juger sur le fond. Le rapporteur a conclu en faveur de l’annulation de ces ordonnances, rendant possibles une nouvelle demande de suspension du chantier et une victoire sur le fond, qui sauveraient les façades subsistantes sur la rue de Rivoli. En effet, ce pourvoi n’étant pas suspensif et ayant été examiné au bout de sept mois, la Samaritaine a pu poursuivre légalement ses travaux de démolition. Tous les Parisiens peuvent aujourd’hui voir ce dramatique chantier en plein cœur de Paris, qui rappelle les tristes destructions des années  1970 et pourrait constituer un fâcheux précédent. La rue de Rivoli, typique du Paris du XIXe siècle, est gravement menacée dans son harmonie, au profit d’une architecture commerciale banale. Le combat continue donc !

CONTACTS :

SPPEF

39, avenue de la Motte-Picquet 75007 Paris 01 47 05 37 71

Florence.roux-courtois@sppef.org Sppef.org

SOS Paris

103, rue de Vaugirard 75006 Paris 06 84 18 65 21 (Christine Nedelec) sos.paris@otange.fr Sosparis.fr